“Et pourtant vous paraissiez ne pas me voir”

 

Performance collective dans le cadre du workshop proposé par Marcelline Delbecq, Eesab Site de Rennes, mars 2011

 

 

wkmdl

 Et pourtant vous paraissiez ne pas me voir, performance collective, hémicycle de dessin, Eesab Rennes, mars 2014

 

Description des propositions performées de Juliet Davis et Stéphanie Vivier :

 

“et l’aéroport derrière le thabor”, discussion partiellement improvisée, environ 10 minutes – position : sur l’estrade, en regardant la fenêtre. Stéphanie debout, Juliet assise sur un radiateur
Une discussion déjà commencée quand le public entre dans la salle, noyée dans les bruits et voix des arrivants, qui devient peu à peu audible à mesure que les visiteurs se taisent. Les deux personnes parlent de ce qu’on voit à la fenêtre de manière plus ou moins fictionnelle. Moment d’entre deux, entre l’entrée des visiteurs, et le début de l’exposition performée.

“Je ne sais pas si c’est le vent ou un monstre ou quelqu’un qui parle une langue étrangère”, lecture à deux voix d’un texte de Stéphanie Vivier écrit pendant la visite d’une exposition, avec comme point de départ “Quand je pense à quelque chose, je pense toujours à autre chose.” (Godard), environ 3 minutes, position : assises sur un radiateur de l’estrade, dos à la fenêtre.