Speak in touch

 

3

Reprenant le principe acoustique originel du téléphone, le dispositif se compose de gobelets-emetteurs, de fils conducteurs et de gobelets-récepteurs, ici agencé comme un instrument collectif pour la voix. Se déployant comme une toile, il est activé par des performeurs guidés par des instructions plus ou moins précises, laissant un espace de ré-appropriation important. Ce qui est généré est parfois chorale, parfois individuel, explorant la sonorité de la voix ou la dimension plus narrative et fictionnelle de la parole.

La performance et la pièce sonore, pour un seul auditeur, sont issues de trois séries de workshops poétiques, plastiques et sonores fonctionnant en trois temps. Ils reprennent eux aussi l’idée du téléphone arabe génèrant une somme de dégradations, de malentendus, et d’interprétations diverses. Il se construisent autour de la traduction d’un médium à un autre, avec une phase d’écriture sous contrainte, la création d’une partition sonore collective, et l’activation du dispositif.

 

Extrait sonore des performances

 

plchsit

 

pfst

 

2

Speak in touch, partition écrite (instructions) pour six interprètes,
performance à TOAST, Manchester, février 2015

 

ok

oktrois

3biss

Speak in touch, dispositif sonore pour la voix pour six interprètes et un auditeur,
performance à TOAST, Manchester, février 2015